Les Tableaux D'Arth Maël, peintures inspirées

Les Tableaux   D'Arth Maël,  peintures inspirées

Conseils pour se faire connaitre en tant qu’artiste peintre

http://www.conseilsmarketing.com/promotion-des-ventes/comment-se-faire-connaitre-en-tant-que-peintre

Michèle Wolff (Alias Michane), artiste peintre dans le Sud de la France nous donne ses conseils pour se faire connaitre en tant qu’artiste peintre !

Alors à vos pinceaux et découvrez les 10 outils pour se faire connaître en tant qu’artiste peintre :

Je m’appelle Michèle-Chantal Wolff alias Michane et je vais vous expliquer mon parcours du combattant en tant qu’artiste peintre, avec les bonnes comme les mauvaises choses qui arrivent lorsque l’on cherche à se faire connaître en tant que peintre.
Evidemment avant toute chose il faut préparer un “pressebook” avec une présentation de soi, de ses œuvres, de l’originalité de sa peinture… et si possible quelques coupures de journaux !

1) Allez à la Mairie de votre commune, mais également celles de votre département.

En effet les Mairies possèdent souvent les listes des Galeries Municipales et des vitrines de leurs services Culturels.

A noter qu’il faut éviter les expositions dans les Mairies en elle mêmes, en effet malgré un trafic relativement important il est rare que les “administrés” y prêtent attention…

Néanmoins, si vous présentez une toile originale, avec un monument local ou une personnalité bien connue… vous pouvez espérer attirer l’attention.

2) Ecrire et envoyer votre pressebook avec lettres de motivation à ces galeries afin d’être exposé.

Là encore il faut vous vendre : expliquer en quoi une exposition de vos œuvres est originale et attirera du monde.

N’hésitez pas à ajouter des photos de vos précédentes expositions avec bien entendu beaucoup de monde en train de regarder vos toiles !

3) S’inscrire à des associations culturelles sérieuses qui s’occupent de vous et font des expositions ou des concours.

Il faut noter que le coût des inscriptions est de 25€ à Nice, mais il faut compter entre 40 € et 125 € le clou (c’est-à-dire à la peinture accrochée au mur) dans le reste du département.

Cela peu sembler important, mais généralement ces frais correspondent en fait au buffet du vernissage…

Par contre n’hésitez pas à mettre des affichettes chez les commerçants et aux alentours de votre exposition afin de faire venir du monde, il faut créer l’évènement !

Par exemple, à Reuil Malmaison vous avez Aquarella qui regroupe des peintres d’aquarelles de la région.

 

Voici sur des liens avec des listes expos :

 

4) Vous pouvez aussi tenter d’exposer dans les restaurants, cafés, salons de thé etc

Cependant je ne garantis pas le succès car les personnes ne vont généralement pas au restaurant pour acheter une toile.

Pour moi cela n’a pas fonctionné, mais vous pouvez augmenter vos chances en indiquant clairement que vos toiles sont à vendre (une petite étiquette attirera l’attention…).

Néanmoins méfiez-vous : certains commerçants vous font payer la location de la salle, ce qui est à éviter absolument !

Proposez plutôt un pourcentage sur vos ventes, ce qui vous garanti au moins de ne pas perdre d’argent !


5) Vous pouvez aussi voir les chapelles et églises, les journées chevalet, les marché artisanaux et foires, les biennales etc…..

Ils organisent souvent des expositions temporaires.

 

Voici par exemple le cas dans une petite chapelle en Bretagne qui organise chaque année des expositions :

 

Par contre évitez les banques : personne ne regarde vos tableaux et c’est 60€ le clou.

Si vous êtes dans un lieu touristique, vous pouvez tendez les foires, vides greniers… mais dans ce cas il faut proposer des petits formats car les gens de passage auront du mal à payer immédiatement pour un grand format.

Donc préparez quelques petits formats pour quelque dizaines d’euros, soit originaux, soit sur des sujets locaux (ex: l’église, un monument, un paysage…).

Souvent les gens aiment acheter un petit souvenir représentant quelque chose près de chez eux (ex: une esquisse de leur maison, d’un paysage près de chez eux…), et ensuite vous pouvez proposer un vrai tableau.

6) Participez aux actions caritatives

 

Il est également intéressant de mettre en place des actions caritatives pour vous faire connaître du grand public, mais également pour obtenir des articles de presse dans les journaux régionaux.

Par exemple je suis marraine d’une association caritative qui s’appelle “Respect du Handicapé” et qui organise des expositions dans des lieux idylliques.

J’offre également de temps en temps un tableau pour leurs ventes aux enchères pour les aider (contactez moi sur michane-art.com pour plus d’informations ).

 

7) Un autre outil que vous pouvez utiliser, c’est les ventes aux enchères.

 

Mais il faut que vous soyez avertis sur l’issue de ces ventes : vous ne revoyez ni tableaux, ni argent car les prix sont très très très bas et les frais  relativement élevés.

Néanmoins tentez-le au moins une fois pour voir comment le public réagit à votre œuvre.

 

8 ) Vous pouvez également utiliser Internet.

 

Il existe de nombreux outils à votre disposition.

Par exemple j’ai fait créer un site internet  par des professionnels de l’art.

Le coût est relativement faible (635 € pour ma part), et j’obtiens beaucoup de visites par Google (par exemple sur les mots Michane artiste-peintre), mais malheureusement il n’y a pas beaucoup de contacts et encore moins de clients.

Pour moins cher, vous pouvez bien sûr créer une Page Facebook (en plus de vos profils), pour y montrer comment vous travaillez, vos oeuvres en coeurs, des expositions que vous visitez…

L’important est d’inviter vos amis et clients à devenir “fans”, et à publier du contenu sur votre thématique.

Ne pensez pas qu’à vous et à vos oeuvres, le but est vraiment de mettre en avant les autres (ex: vos modèles, vos clients…), car le succès de votre page viendra des autres et non pas d’un narcissisme.

L’astuce consiste à utiliser une application mobile Facebook sur votre téléphone, pour prendre des photos, écrire rapidement des statuts…

Cela permet de le faire dans l’instant présent, sans devoir allumer le PC et taper sur le clavier.

 

 

Vous pouvez aussi publier vos toiles sur des sites d’images comme Flickr et Pinterest.

Cependant attention au copyright de vos images, si vous le pouvez ajoutez un “watermark” ou votre signature sur les images afin qu’elles ne soient pas reprise sur le Web sans restriction.

Sinon, mettez uniquement des images en moyenne résolution (ex: 500 pixels de large), cela limitera les copies…

Vous pouvez aussi tenter Twitter, Viadeo, Tumblr, et Linkedin… mais ce ne sont pas vraiment des sites “grand publics”, donc avec peu d’impact (à part de voir votre nom plus visible dans Google).

Si vous êtes féru d’informatique, vous pouvez monter un Blog, afin de montrer vos toiles, votre actualité, l’avancement de vos travaux…

C’est ce qui est le plus efficace pour être visible sur Internet

L’intérêt est que plus vous allez publier de contenus, plus vous serez visibles sur internet !

Vous avez un mini guide sur la création d’un blog sur ce lien, et là comment le faire connaitre.

Si vous voulez créer un site, voici des conseils pour créer un site internet, avec l’achat du nom de domaine.

 

Vous avez aussi les places de marché de l’Art et du “fait main”, comme par exemple :

Mais il faut être original (sans trop l’être !), pour véritablement se différencier.
Sur internet il existe aussi des sites génériques d’enchères et d’annonces comme LeBoncoin.fr,  www.ebay.fr pour vendre ses toiles, la vente est gratuite, mais la publicité pour être mis en avant y est payante.

Ces frais de publication sont souvent modiques, mais en cumulé cela représente des sommes assez importantes si on ne vend pas régulièrement.

De plus les visiteurs sont très “zappeurs” (un internaute ne regarde que 3 pages seulement), il y a beaucoup de peintres (dont de la concurrence chinoise, des pays de l’Est… qui vendent des toiles à très bas prix).

Et surtout les visiteurs sont à la recherche de “bonnes affaires” plutôt qu’une véritable toile d’artiste.

Pour réussir il faut soit faire original (ex: des peintures de lieux uniques..) , soit faire “passe partout” pour séduire la majorité des internautes.
Il existe aussi des sites spécialisés comme :

Pour certains cistes, je participe à des expositions virtuelles, par exemple sur le thème “Villes et Villages”.

Bien entendu tous ces sites sont fait pour vous faire connaître, plus que pour faire des dizaines de ventes… Il faut encore une fois travailler sur la durée.

En plus des galeries, il existe également des sites internet qui vous propose de publier des oeuvres originales, c’est le cas par exemple du site Un jour, Une Oeuvre  qui nous a fait le plaisir de mettre Michane à la Une !

 

9) Enfin, si vous avez un atelier, il est extrêmement intéressant de faire un “atelier portes ouvertes”.

 

C’est un des meilleurs moyens pour faire venir des visiteurs intéressés par la peinture, et souvent des acheteurs potentiel.

10) Se faire connaître via les grosses entreprises de son département

 

En effet certaines grandes entreprises acceptent de présenter des toiles dans l’accueil de leurs locaux, ce qui peut vous permettre d’obtenir de la visibilité, un article de presse… et peut être des ventes.

 

A noter : cela peut être aussi une petite source de revenus, proposer vos toiles comme décoration provisoire. Cela peut se faire via votre réseau, via des spécialistes…

 

11) Les réseaux sociaux de peintres

L’échange et la visibilité passent aussi via la participation aux groupes d’Artistes sur internet, en particulier sur Facebook.

Cela permet de trouver des bons plans, des expositions…

Vous avez par exemple les groupes :

Mais le mieux est de trouver un groupe proche de chez vous, en tapant artiste peintre et votre ville dans Facebook :

 

Même s’il est difficile d’avoir une bonne visibilité, il reste intéressant d’augmenter sa surface d’exposition, et peut être trouver des synergies !

Voir par exemple le site www.artition.com...

 

12) Si vous avez des amis dans l’informatique ou la vidéo, vous pouvez également vous faire connaitre via une vidéo de Buzz

 

Cela permet pour promouvoir vos oeuvre via des clip marketing où ils seront utilisés comme support à une musique ou pour présenter un message.

Voici quelques exemples

– Le clip “The Seed” réalisé en Stop Motion avec des formes très naïves pour promouvoir un clip musical.
– La video “Extreme LED Sheep Art” pour Samsung où des bergers utilisent des moutons pour faire un happening video.
– …

En conclusion…

De mon expérience, ce qui fonctionne le mieux reste encore le contact avec les gens.

C’est en montrant votre travail, en l’expliquant… que vous allez le plus convaincre.

Internet est dans ce contexte un prolongement, et une caisse de résonance pour aller au delà de votre cercle d’influence.

Ensuite, ce sont les rencontres et les partages avec d’autres artistes qui vous permettront d’aborder d’autres univers.
Et pour tous les artistes qui liront cet article, j’aurais d’ailleurs un dernier mot : ne dévalorisez jamais votre travail, le parcours est long mais cela vaut la peine de réaliser son rêve !

N’hésitez pas à me laisser un commentaire, à vos plumes…

 

 

 

 



06/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres